Recette d’hydromel aux petits fruits

Réalisez vous-mêmes votre hydromel sec et pétillant aux petits fruits grâce à cette recette spécialement créée pour vous. Un pur délice pour agrémenter vos soirées festives!

Cet hydromel (ou mélomel) aux petits fruits atteint environ 10% d’alcool et a une saveur fruitée équilibrée avec de la légèreté, du pétillant et de l’éclat.

Verre de mélomel aux petits fruits pétillant

L’hydromel, ou vin de miel, est une boisson fermentée très facile à préparer dont l’origine remonte à la nuit des temps. Il existe de nombreuses variantes d’hydromels – dans cette recette, nous préparons un style appelé «mélomel».

Un mélomel est le nom donné à tout hydromel qui contient des fruits, qu’ils soient entiers, en purée ou en jus.

Dans cette recette, nous utilisons le bleuet, la framboise et la mûre, qui donnent une couleur et une saveur unique à cette boisson des dieux.

tourie remplie de mélomel en fermentation

Recette d’hydromel aux petits fruits

Préparez votre propre boisson des dieux avec cette recette d’hydromel (mélomel) aux petits fruits! Léger, sec et fruité, il a tout pour plaire
Pas d'avis
Temps de préparation 2 h
Temps de fermentation 60 d
Type de plat Boissons
Portions 3 L

Ingrédients
  

  • 1 kg miel de trèfle (ou autre miel léger)
  • 1 sachet levure à champagne
  • 3.5 L eau filtrée
  • 100 g bleuets (congelés)
  • 100 g framboises (congelées)
  • 100 g mûres (congelées)
  • nourriture à levure (optionnel)

Étapes
 

Assainir l’équipement

  • Nettoyer votre évier de cuisine et fixer son bouchon.
  • Remplir d’eau froide votre évier aux ¾ de sa hauteur, ou environ 20 litres.
  • Verser 2 c. à soupe (30ml) d’assainissant Star San.
  • Immerger la jarre, la tourie, l’entonnoir et le fouet.
  • Laisser en contact au moins 2 minutes (aucun rinçage n'est requis).

Préparer le moût

  • Dissoudre le contenu du sachet de levure dans un verre d’eau tiède, puis mettre de côté.
  • Verser l’eau et le miel dans la grande jarre de fermentation.
  • À l’aide du fouet, très bien mélanger jusqu’à dissolution complète du miel.
  • Verser la levure dans la jarre, puis mélanger de nouveau.

Fermentation primaire

  • Verser le contenu de la jarre dans la tourie à l’aide de l’entonnoir.
  • Installer le bouchon et le barboteur, puis remplir ce dernier avec de l’eau.
  • Laisser fermenter à température ambiante jusqu’à ce qu’il y ait moins de 1 bulle de barboteur par minute (environ 1 à 2 mois).

Macération

  • Broyer les fruits à l’aide d’un mélangeur.
  • Verser la purée de fruits dans la jarre de fermentation.
  • Soutirer l’hydromel de la tourie vers la jarre de fermentation, en prenant soin de laisser le plus possible la lie au fond de la tourie.
  • Placer le couvercle sur la jarre et mettre au réfrigérateur 1 à 2 semaines.

Embouteillage

  • Soutirer l’hydromel de la jarre dans les bouteilles, en évitant de transférer les résidus de fruits.
  • Laisser reposer les bouteilles durant 1 mois à température pièce (au-dessus de 18°C/65°F) pour permettre à la gazéification de se produire.

Notes

Note: Léger et fruité, cet hydromel peut se boire très rapidement! Cependant, il gagnera en finesse en étant vieilli jusqu’à un ou deux ans de plus à température ambiante et à l’abri de la lumière.
Vous l'avez testée?Partagez en mentionnant @revolutionfermentation!

Accélérer la fermentation

Il est possible d’accélérer la fermentation en utilisant des nourritures à levures. Elles complètent les nutriments disponibles dans le moût et assurent que les levures auront ce qu’il faut pour réussir à fermenter parfaitement.

Le temps de fermentation peut ainsi être réduit à environ 2 semaines.

 

Contrôler le pétillant en bouteilles

La quantité de gaz carbonique dépend de la quantité de sucre dans l’hydromel au moment de l’embouteillage.

Ce gaz, créé par les levures, sera prisonnier des bouteilles jusqu’à ouverture de celles-ci. Plus il y a de sucre, plus il y aura de pétillant.

On mesure le sucre grâce au densimètre.

  • Une densité de 1.007 donnera un hydromel mousseux
  • Une densité de 1.005 donnera un hydromel pétillant
  • Une densité de 1.003 donnera un hydromel perlant
  • Une densité de 1.000 donnera un hydromel non pétillant

Si la densité est supérieure à 1.007, il est recommandé de prolonger la fermentation afin de faire baisser la densité jusqu’au niveau désiré. Il est aussi possible de rajouter du sucre pour atteindre la densité désirée si celle-ci est trop basse.

Il est aussi possible de ne pas faire gazéifier votre mélomel. Après l’étape de macération, on soutire l’hydromel de la jarre dans la tourie, puis on laisse à nouveau fermenter quelques semaines jusqu’à ce qu’on atteigne une densité d’environ 1.000. On refait alors un passage à froid, puis on embouteille (préférablement dans des bouteilles à bouchons «swing-top»).

 

Clarifier l’hydromel

Pour avoir un hydromel très clair et sans dépôt, vous pouvez:

  • Prolonger la fermentation primaire le plus longtemps possible.
  • Avant soutirage, placer la tourie 24/48h au frigo pour faire précipiter les dépôts («cold crash»)
  • Ajouter une étape de soutirage supplémentaire dans la recette (précédée d’un «cold crash»).

 

Utiliser des fruits frais

Il est possible de prendre des fruits frais, mais il est préférable de les congeler. Cela permet de libérer davantage de jus et de saveurs.

Ttourie remplie de mélomel en fermentation

Pourquoi cette recette est si magique?

L’utilisation d’un miel léger ici permet à cette recette de produire un mélomel qui se clarifie bien et qui est léger au goût, mais qui ajoute néanmoins un petit côté floral à celui des fruits. Un mélange de saveurs exceptionnel!

Les trois fruits de la recette se marient exceptionnellement bien! La framboise est le fruit qui est le plus dominant en goût dans cette recette.

Par contre, le bleuet apporte un arôme moins fruité, mais plus gracieux. La mûre est encore plus subtile en apportant un très léger goût fruité.

Le mélange des trois est absolument paradisiaque. Et c’est surtout la mûre et les bleuets qui donnent la belle couleur rubis de ce mélomel!

Ces fruits ont aussi leur part de sucres résiduels non fermentescibles, ce qui fait que le mélomel n’est pas à 100% sec (mais presque), ce qui est également fort agréable.
La levure de champagne ajoute cette dose festive et le «mouthfeel» du champagne! ☺

 

Inspirations pour des variantes

Pour ceux qui aiment expérimenter, essayez d’autres combinaisons avec des petits fruits de votre terroir: camerise, canneberge, baies d’argousier, etc.

Bonne expérimentation!

 

Lancez-vous!

ARTICLES SIMILAIRES