6 trucs pour un kombucha sans sucre (ou presque)

Apprenez à faire un kombucha sans sucre (ou presque!) grâce à ces 6 trucs!

Le kombucha est une boisson faite à base de thé sucré fermenté. Lors de la fermentation, les microorganismes de la mère de kombucha consomment une bonne partie de ce sucre. Toutefois, il en reste toujours un peu dans le kombucha que l’on boit.

Pas de panique! Le kombucha maison contient nettement moins de sucres que les boissons gazeuses du commerce ou que les jus de fruits.

Teneur en sucre de diverses boissons (pour 250ml):

  • Kombucha maison classique: 12g
  • Eau vitaminée: 12g
  • Lait de vache: 14g
  • Eau de coco: 14g
  • Boisson énergisante: 15g+
  • Jus de pomme 100%: 25g
  • Soda: 27g+

Un kombucha maison classique contient donc généralement 2 à 3 fois moins de sucre qu’un jus fruits ou qu’un soda.

Néanmoins, pour des raisons de santé, plusieurs fermenteurs sont à la recherche de techniques pour réduire la quantité de sucre dans leur kombucha.

Cet article vous donnera 6 trucs pour diminuer le sucre à la fois pendant la fermentation et lors de sa dégustation.

 

En résumé:

Pour avoir un kombucha moins sucré, on peut augmenter la durée de fermentation, la température et/ou la dilution. Attention toutefois à ne pas trop réduire la quantité de sucre ajouté au départ!

Diluer le kombucha pour réduire le sucre

1. Réduire la quantité de sucre lors de la préparation du kombucha

Tout d’abord, le sucre est essentiel pour faire du kombucha. Il sert de nourriture aux levures et aux bactéries. Sans sucre, pas de fermentation!

Il est toutefois possible de légèrement réduire la quantité initiale de sucre. Pour référence, notre recette de kombucha traditionnelle demande d’ajouter 200g (1 tasse) de sucre pour 3L de kombucha.

Pour réduire la quantité de sucre à ajouter, on peut descendre à 150g (¾ tasse) de sucre pour 3L de kombucha, mais pas moins!

Si vous n’aimez pas le sucre, vous pouvez utiliser du sirop d’érable, comme dans notre recette de kombucha local. Sinon, partez à la découverte du jun, un kombucha fait à base de miel.

Teneur en sucre (par 250ml): ~10g*

 

2. Laisser le kombucha fermenter plus longtemps

Pour réduire le sucre résiduel dans le kombucha, on peut le laisser fermenter plus longtemps qu’à l’habitude. Ça donne le temps aux microorganismes de consommer plus de sucre.

Si on boit habituellement le kombucha après 10 à 15 jours de fermentation, on peut étirer la fermentation pour réduire le sucre.

Toutefois, moins il y a de sucre, plus le goût est vinaigré. À vous de trouver un équilibre entre la quantité de sucre que vous recherchez et le goût que vous aimez!

Teneur en sucre (par 250ml): 2-10g*

 

3. Faire fermenter le kombucha à plus haute température

La chaleur augmente la vitesse de fermentation du kombucha. Les plus hautes températures stimulent le travail des levures, qui consomment alors le sucre plus rapidement. Les hautes températures ont aussi l’avantage de ralentir l’acidification.

Visez des températures entre 27°C et 35°C (81F-95°F). Ne dépassez pas 38°C (101°F), ou la mère de kombucha pourrait en souffrir.

Une autre option est de suivre la recette de kombucha alcoolisé, qui est naturellement moins sucré que le kombucha traditionnel.

Teneur en sucre (par 250ml): 7,5-10g*

 

4. Consommer le kombucha sous forme de vinaigre

Le saviez-vous? Le kombucha était, par le passé, consommé seulement sous forme de vinaigre. Similaire à un vinaigre de cidre de pommes, il était apprécié pour ses bienfaits et son goût. Sa version plus sucrée et pétillante est relativement récente.

Le vinaigre de kombucha est obtenu après une longue fermentation, d’au moins 70 jours. Le kombucha devient alors très acide, mais aussi bourré d’antioxydants fermentés et d’acides organiques puissants.

Comme pour les «gut shot» de vinaigre de cidre, vous pourriez consommer un petit shooter de vinaigre de kombucha au réveil afin de bien partir votre journée.

Teneur en sucre (par 250ml): 0-2,5g* 

 

5. Aromatiser le kombucha avec des plantes ou des infusions

Il existe plusieurs techniques pour aromatiser un kombucha maison. Pour limiter l’ajout de sucre dans notre boisson, on évite l’utilisation d’ingrédients naturellement sucrés, comme les jus et les sirops.

On utilise des tisanes, des herbes ou des épices afin de bonifier la saveur du kombucha. Plus vous en ajouterez, plus vous réduirez la quantité de sucre dans le kombucha.

Pour en savoir plus, apprenez comment aromatiser vos boissons fermentées avec des plantes sauvages.

Teneur en sucre (par 250ml): 5-10g*

 

6. Diluer le kombucha avant de le boire

Si vous ne voulez pas attendre 2 mois avant de consommer votre kombucha, ou si vous n’êtes pas fan de boire du vinaigre à la cuillère, l’option la plus simple est de diluer le kombucha avant de le boire.

Combinez le kombucha avec la tisane ou le thé de votre choix. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau pétillante afin de rehausser l’effervescence.

On obtient ainsi une délicieuse boisson 2 fois moins sucrée, tout en gardant les bienfaits du kombucha.

Teneur en sucre (par 250ml): 2-10g*

* Les teneurs en sucre sont des approximations. La température, la durée de fermentation, les ingrédients, la forme du contenant et la qualité de la mère influent sur le résultat. Pour savoir la quantité de sucre dans vottre kombucha maison, consultez Calculer le sucre dans le kombucha.

 

Lancez-vous!

ARTICLES SIMILAIRES